Diètes de Forêt

Témoignages

Souvent, je repense à ce moment hors du temps que nous avons passé à Bugarach et me reconnecte à "mon" endroit. Il me vient alors une petite nostalgie...

 

J'aimerais pouvoir faire un retour d'expérience mais je ne trouve pas les mots... l'expérience était tellement dans le sensible, le subtile qu'elle est quasi inexplicable... Hormis me rattacher à des faits factuels en disant que l'organisation était très bonne et que nous avons été chouchoutés par Stéphane et Marie qui étaient aux petits soins, j'ai du mal à verbaliser l'expérience spirituelle en elle-même et sa vibration qui résonne en moi. 

Amicie

S'accorder un moment hors du temps pour Être et se reconnecter à la Nature, notre nature; c'est ce que la diète vous apportera. Marie et Stéphane sont aux petits soins pour que l'expérience se passe dans les meilleurs conditions possibles et que chacun puisse profiter pleinement de ce que l'expérience a à lui offrir.

Christine

La Diète de Forêt a posé comme un repère en moi. Un genre de boussole interne qui affine mes perceptions et rend le contact avec le monde extérieur plus doux aussi. C'est comme si certains aspects du monde extérieur étaient amplifiés pour entrer en résonance avec des connexions intérieures.L'envie de créer m'est revenue (je fabrique des attrape-rêves) même en cuisine. Je dirais qu'une conscience plus profonde se faufile dans chaque acte.La compréhension des personnes qui m'entourent aussi s'est transformées. Je perçois davantage l'"humain" qui s'adresse à toi que la "personnalité".Cette expérience ma rendu plus sûre de moi, plus "cohérente" envers moi même. C'est comme si un bilan de l'intérieur serait effectué.Encore un immense merci pour votre attention et bienveillance que je n'oublierai jamais ...

Alexandra

Jeudi 25 juin 2020

Durant mon bain de soleil matinal, mon attention a été attirée par un genre de volute de fumée blanche qui dansait dans la brise.

Je me suis demandé quel en était l'Esprit et, en observant mieux, j'ai vu la toile de l'Araignée, mais de profil, flottant en l'air et dansant avec la brise.

Je me suis aperçue qu'il y en avait partout.

Tissées dans les ronces, dans les hautes herbes, dans les aubépines.

J'ai observé la finesse du tissage et le nombre impressionnant de fils.

L'Araignée ne se pose pas de questions, elle fait ce qu'elle a à faire, elle tisse, elle crée.

Le temps n'entre pas en ligne de compte.

L'espace non plus, elle tisse où c'est juste, où c'est possible,

or tout est possible..."

Anne (Belgique)

La diète a commencé avant le jour J et elle se poursuit. Le travail se fait et il y a guérison.

En ressentant corporellement des manifestations lors du chant en accord avec le tambour lors de l'ouverture de la cérémonie, un sentiment d'amour par Terre Mère a été très présent et ce durant toute la diète. Elle veut nous aider, nous guérir. Elle est là pour nous et avec nous. Pendant la diète, le soir, j'ai à nouveau entendu ces mêmes chants alors que Marie ne chantait pas . Terre Mère était présente et m'accompagnait dans la diète. Gratitude pour cette belle rencontre avec Terre Mère amenée par Marie et toute sa bienveillance.

D'autres rencontres ont eu lieu durant la diète : le pic vert venant me réveiller chaque matin, les papillons et leurs messages de transformation, la présence de certaines espèces d'arbres comme le houx, le noisetier et le frêne. Par toutes ces manifestations d'amour, j'ai su que j'étais à ma juste place et je n'ai eu que protection et amour. Par vos soins aussi, Marie et Stéphane, tout est arrivé au bon moment : tirage de carte, soin au tambour, soin par la flûte.

Merci pour tout.

 

J'ai eu de la chance car mon retour chez moi s'est fait par étape et entre la fin de la diète et le retour chez moi, 3 jours se sont écoulés tranquillement. Si vous avez la chance de faire comme ça, faites le. Tout se passe tranquillement et d'une façon fluide. On passe d'une réalité à une autre avec douceur.

Je suis rentrée depuis plus d'une semaine à présent et je me sens toujours aussi sereine et tranquille.

J'espère pouvoir continuer comme cela : ralentir.

En tout cas guérison il y a et cela continue. Plus d'amour et de lumière, voilà ce qu'offre la diète en forêt. Je souhaite cette expérience à tous car c'est une expérience unique et qui nous grandit.

MERCI A ELLE

MERCI A VOUS

MERCI A LA VIE

Véronique (Belgique)

Cette diète est arrivée de façon soudaine comme une évidence dans mon chemin. J’ai pu y vivre des moments d’intense communion comme de doute. J’ai pu y trouver des réponses mais aussi de nouveaux questionnements.

La communion avec la nature, la pause, l’écoute m’a vraiment permis d’éclaircir mon vrai MOI profond. 

Encore merci pour tout cela.

Fannie

J'ai participé à une diète de forêt de 14 jours et j'ai vécu là une expérience extraordinaire. J'ai tout de suite réalisé que j'avais pris un rendez-vous avec moi-même. Au cours de ces deux semaines dans la forêt j'ai réellement vécu une très forte connexion avec la nature et avec moi-même.
L'accompagnement de Marie et Stéphane, nos échanges et la présence des autres diéteurs m'ont permis un incroyable voyage. Je savais venir faire un travail sur moi, je ne soupçonnais pas que je me verrai dans une si belle lumière. Les 14 jours ont été vécu avec beaucoup de douceur, la forêt m'a apporté un réel soutien et j'y ai puisé une confiance en moi et en l'Univers. Mes choix de vie, mes choix professionnels se sont vus confirmés, une sorte de confirmation du chemin spirituel que je souhaite suivre s'est manifesté à moi. J'ai eu le sentiment de poser mes pieds sur ce chemin de vie que je souhaite pour moi et d'y voir mes empreintes... Quelle joie!!!
J'ai tellement reçu pendant ces deux semaines et j'ai tellement aimé confier à la forêt mes craintes, mes interrogations, mon lâcher-prise, ma confiance, mes chants, mes larmes d'émotion et mes découvertes... Je me suis sentie écouté, en sécurité et accompagné tant par Marie et Stéphane, que par cette Nature bienveillante. La visite d'un jeune chevreuil au petit matin restera un moment inoubliable, ces 14 jours sont inoubliables... Mon être est rempli de joie... 
Je pense que je me suis offert le plus beau des voyages en vivant ces deux semaines dans la Forêt. 

Eléonore

J’ai effectué ma première Diète de Forêt.

Ce fut une expérience particulière pour moi. D’abord le lieu. J’ai choisi mon emplacement sur une montagne sacrée. C’était quelque chose que de me retirer sur le flanc d’une montagne sacrée des Pyrénées.

J’avais un livre en début de diète, et Marie a eu la bonne idée de me le retirer. Il me distrayait, et j’étais plongé dans le livre plus que dans un travail intérieur.

Mon espace de diète était un bosquet de gros hêtres en bord de prairies naturelles. Les vaches en estive passaient près de mon campement. J’avais un cortège de mouches et autres insectes volants durant quelques heures quand les vaches venaient brouter dans la prairie. Mais ce qui m’a le plus impressionné fut la rencontre avec un taureau. Il y avait deux troupeaux de vaches : un troupeau sans taureau, et l’autre troupeau avec deux taureaux, dont un énorme. C’est celui là qui est venu sur mon campement. C’était très impressionnant d’avoir cette visite. J’en ai eu le souffle coupé. Il s’est allongé proche de moi. Ayant déjà été chargé par un taureau, j’avais une appréhension. Aussi, vu la taille de l’animal, ce fut une réelle épreuve pour moi. Mais il est resté paisible à faire sa sieste auprès de moi. Cela était étrange car je suis du signe astrologique Taureau.

L’autre épreuve fut les orages. En général, j’ai peur des orages. Surtout si je ne suis pas à l’abri. Pour cette diète de forêt, je n’avais pas de tente, uniquement mon hamac, une moustiquaire et une petite bâche. A peine le hamac installé, l’orage a grondé dans la montagne proche. Ce fut ainsi tous les soir. Par chance, il resta localisé à chaque fois sur les sommets proches. Je sentais un esprit bienveillant essayer de m’aider à apprivoiser certaines de mes peurs.

Du début à la fin de ma diète de forêt, j’ai senti une force bienveillante me protéger, et les visites de Marie m’aidaient à faire le point et observer où j’en étais et ce qui travaillait intérieurement.

J’ai choisi de jeûner lors de cette diète de forêt, et j’avoue que je n'ai pas ressenti le besoin de manger.

Je suis sorti de la diète assez travaillé par ce que la diète avait fait remonter intérieurement. Je n’étais pas dans un état joyeux ou apaisé. Au contraire, j’étais ronchon. La « post diète » a été un temps d’intégration important pour moi. La diète a continué son travail pendant les jours suivants.

J’avoue que l’accompagnement de Marie a été exceptionnel. J’ai donc ressenti le besoin d’instaurer ce temps de diète de forêt dans ma vie, pour maintenir ma santé, au même titre qu’un jeûne. Une pratique à avoir régulièrement pour prendre soin de ma santé à différents niveaux. Je recommande cette expérience à toute personne. Cela est inspirant et régénérant à tous points de vue.

Stéphane

© 2020 par Nature Sensible.