top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMarie

L'Amour sain de soi

Un amour de soi qui n’est pas commandé par la peur ou la sauvegarde, par l’égo. Un amour de soi parfaitement sain, voilà qui n’est pas évident à installer.

C’est un amour qui veut prendre soin de l’être en toutes circonstances. Prendre soin de soi lorsque l’on est triste, malade, seul, confus, dans l’inconfort… et non pas se juger, s’en vouloir, culpabiliser, vouloir fuir ou se saboter, se détruire… Sans non plus tomber dans l’égo de rejeter la faute sur l’autre, l’extérieur, et accuser la vie de ne pas nous comprendre ou nous soutenir.

Un amour maternel que l’on se porte à soi même, au cœur de notre vulnérabilité.

Une fois cet amour de soi accueilli et posé, il ne peut plus y avoir de violence, même si les expériences de la vie peuvent être dures, intenses, challengeantes, confrontantes. La Violence est toujours optionnelle et à la mesure du désamour que l’on se porte.

C’est véritablement un élément fondamental du processus de réhabilitation intérieur des structures de l’être, que de dépoussiérer cet amour de soi Sain, profond, aux fréquences cristallines et krystiques.

Cessons de tolérer et de nous infliger quelque violence que ce soit – c’est ainsi probablement que l’on peut évincer la violence dans le monde. En l’évinçant chacun de son propre monde, en partant du plus profond de son intériorité.



25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page